Boucle du Hainaut

Précisions suite à la rencontre avec Revolht ce 29 octobre 2021

Retour aux actualités

Le 29 octobre dernier, l’équipe projet de la Boucle du Hainaut et des experts d’Elia ont rencontré une délégation du groupe citoyens Revolht.

L’objectif de cette rencontre était de permettre à ces derniers de présenter leur proposition alternative au projet de la Boucle du Hainaut tel que proposé par Elia.

Pour rappel, le projet Boucle du Hainaut consiste en la réalisation d’une nouvelle liaison électrique aérienne en courant alternatif d’un niveau de tension de 380 kV et d’une capacité de transport de 6 GW entre les postes d’Avelgem et de Courcelles.

Cette infrastructure principale de transport d’électricité permettra d’assurer l’accès compétitif et abordable à l’électricité (pour le contrôle de la facture d’électricité des consommateurs hennuyers, wallons et belges) ;d’augmenter la capacité d’accueil des énergies renouvelables (pour l’atteinte des objectifs climatiques fixés par la Wallonie et la Belgique) ; de soutenir l’attractivité économique de la Wallonie et plus spécifiquement du Hainaut ; ainsi que de fiabiliser l’approvisionnement électrique.

De son côté, la proposition de Revolht consiste à réaliser diverses liaisons souterraines en courant continu avec une capacité de transport moindre et ce, afin d’acheminer la production venant de la Mer du Nord à différents endroits du pays.

Il est à noter que Revolht n’a pas proposé de solution technique finalisée mais bien une alternative basée sur des principes encore à analyser et dont la faisabilité reste à démontrer.

Comme annoncé dans leur communiqué du 2 novembre dernier, la réunion entre les parties s’est tenue dans un climat serein et constructif.

Mais Elia tient à clarifier sa position quant à certaines conclusions reprises dans ledit communiqué et qui ne correspondent pas aux échanges qui se sont réellement tenus.

En effet, Elia n’a à aucun moment évoqué la possibilité de soumettre cette alternative à un expert indépendant en vue de réaliser une étude complémentaire.

Le seul et unique engagement pris par Elia est d’analyser la proposition de Revolht et de revenir vers eux dans les prochains jours. Lorsque cette analyse sera effectuée, Elia ne manquera pas de communiquer les résultats de celle-ci.

Enfin, l’étude commandée par le Ministre en charge du dossier, Willy Borsus, auprès de l’experte canadienne Madame Bekolo comprendra également une analyse des différentes technologies possibles donc celle en courant continu.